ADRESSE                pendant les travaux

Direction de la culture

16, allées Aristide-Briand

91100 Corbeil-Essonnes

 

 Informations, inscriptions,

accueil téléphonique

01 64 96 27 69

 

 

Permanence/Accueil

 

 

Direction de la Culture

 16, allées Aristide-Briand

 

Du Mardi au Vendredi

de 15h à 19h

 

Mercredi

de 13h30 à 19h

 

 

Samedi

de 10h à 12h30 et de 14h à 17h

 

PLAQUETTE MJC

Plaquette 2016-2017-modifiee.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
cliquez, rejoignez-nous!
cliquez, rejoignez-nous!

Recevez toutes nos infos Activités et Spectacles

Votre E-mail:

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’association. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.

Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : 

 contact@mjccorbeil.com

01 64 96 27 69

Ma voix publique !

 

 

 

« Ma Voix Publique » est un projet grâce au quel les habitants de Corbeil-Essonnes peuvent s'impliquer sur une action collective et exercer leur pouvoir d'agir pour contribuer à construire un meilleur vivre ensemble dans leur ville.

 

Les habitants qui participent à ce groupe, s'inscrivent dans une démarche participative qui les amène à développer une réflexion citoyenne et à mettre en œuvre des actions concrètes afin d'améliorer le quotidien de leur ville.

 

L’objectif étant de favoriser chez les habitants, l'exercice d'une citoyenneté active, véritable force de proposition, car il est important que les habitants soient considérés comme les experts de leur cadre de vie, qu’ils aient la possibilité de faire entendre leur voix auprès de la démocratie locale et de s'impliquer sur des actions citoyennes.

 

Cette démarche permet d’encourager les interactions entre les décideurs et les habitants mais aussi entre les citoyens afin de contribuer au «mieux vivre ensemble».

 

 

 

Objectifs

 

- Permettre à chaque individu d’être valorisé, de reprendre confiance en soi, d’acquérir une meilleure dignité, fierté, un développement personnel et particulièrement pour les personnes les plus exclus, isolés ou stigmatisées : c’est un facteur d’inclusion.

 

- Susciter le lien social, rompre l’isolement des personnes, développer la solidarité, le vivre ensemble en impliquant les participants dans un projet collectif et participatif permettant un lien intergénérationnel et une mixité sociale.

 

- Rapprocher le citoyen du politique et inversement.

 

- S’inscrire dans une démarche d'empowerment afin de redonner aux habitants la parole et du pouvoir d'agir.

 

- Accompagner et former les habitants à une démarche scientifique de recueil de « données chaudes » sur un territoire (diagnostic).

 

- Soutenir les initiatives citoyennes et accompagner leur mise en œuvre.

 

- Accréditation sociale : reconnaissance du travail et des compétences acquises par les habitants en permettant une certification.

 

 

 

 

Le public

 

 

Les participants à « Ma voix publique ! », forment un groupe intergénérationnel âgé de 12 à 80 ans. Chacun apporte sa contribution au projet selon ses disponibilités et ses compétences. La diversité des âges doit permettre de croiser les regards entre générations mais également de travailler une vision partagée des problématiques abordées.

 

La constitution du groupe est réalisée en partenariat avec des relais associatifs et institutionnels locaux de manière à former un groupe mixte, aussi bien du point de vue des quartiers d'attache des participants que de leur culture, ou niveau social.

 

Il est important que le groupe soit le plus représentatif possible du territoire afin que le travail mené soit en adéquation avec la population de Corbeil-Essonnes.

 

A terme, les groupes formés par les participants ont vocation à fonctionner de manière quasi autonome et doivent pouvoir former et transmettre à nouveaux arrivants afin de donner au projet la possibilité de perdurer dans le temps.

 

 

Thématique 2016

 

 

Pour l'année 2016, les participants de « Ma Voix Publique » ont choisit de s'intéresser à la thématique « jeunesse et institutions : entre rupture et engagement». 

 

En effet, si la jeunesse est un enjeu central des politiques publiques, la relation de réciprocité ne va pas forcément de soi. Malgré une volonté appuyée de la part des collectivités d'associer les jeunes à la vie politique, ceux-ci font preuve de peu d'enthousiasme à cet égard et ont du mal à leur faire confiance, préférant bien souvent faire entendre leur voix lorsqu'il s'agit de s'opposer aux institutions que lorsqu'il s'agit de s'y impliquer. Mais la contestation et l'esprit rébellion ne sont-ils pas ce qui caractérise par nature la « jeunesse » ? Ne serait-ce pas une prise de position et une première étape pour exprimer un avis de citoyen ?

 

Les jeunes et plus encore, ceux qui sont issus des quartiers populaires, souffrent bien souvent d'idées reçues et de préjugés qui véhiculent une image d'eux-même et de leurs capacités très dégradée. "Paresseux", "insolents", "égoïstes", "instables" ou "violents" sont autant de qualificatifs stigmatisant relayés par les médias qui posent des bases peu propices à une confiance et une collaboration constructive.

 

Les initiatives des institutions à l'égard de la jeunesse ont un double objectif : former une relève citoyenne investie dans la vie de la cité une fois l'âge adulte atteint mais aussi, prévenir les risques d'une jeunesse marginalisée qui se pourrait se replier sur des modes d'expression plus violents et radicaux. Les jeunes quand à eux se méfient de ces considérations, n'y voyant que mascarade et craignant une instrumentalisation qui n'aurait d'autre objectifs que de servir les institutions elles-mêmes.

 

Comment s'organisent les interactions entre jeunesse et institutions sur Corbeil-Essonnes ? Quelles sont leurs perceptions respectives ? Quel rôle les citoyens peuvent-ils jouer pour améliorer leurs relations et contribuer à installer une confiance mutuelle

 

 

Descriptif du projet

 

 

 

« Ma Voix Publique » s'organise autour de 4 temps :

RÉALISATION D'UN FILM d'une vingtaine de minutes destiné à introduire le sujet, à le problématiser et présenter un état des lieux du rapport qu'il existe aujourd'hui entre les jeunes corbeil-essonnois et les institutions locales.

 

UN ATELIER-DÉBAT à l'occasion duquel sera diffusé en public le film réalisé précédemment.

 

Ce temps d'échange doit permettre aux participants de formuler des propositions et préconisations qui pourraient contribuer à un mieux vivre ensemble et permettre la mise en œuvre d'initiatives citoyennes.

 

LES INITIATIVES CITOYENNES issues des préconisations de l'atelier-débat.

 

Cette étape doit permettre aux différents groupes de volontaires de définir et clarifier les préconisations formulées, d'en établir la faisabilité et de définir un plan d'action afin de mettre en œuvre des actions concrètes.

 

RÉALISATION D'UN FILM d'une vingtaine de minutes destiné à valoriser les initiatives mise en place et à revenir sur le terrain afin d'observer les évolutions.

 

 

 

Méthodologie

 

 

 

 

Un comité de pilotage

 

Constitué des partenaires «relais» et des partenaires institutionnels ainsi que d'un sociologue, le comité de pilotage se réunie deux fois par saison de manière à s'assurer du bon déroulement du projet, être garant des budgets et des demandes que pourraient formuler le groupe d'habitants.

 

 

La coordination

 

La MJC Fernand-Léger assure la coordination de « Ma Voix Publique », en mettant à disposition une animatrice chargée du bon déroulement du projet. Son rôle est d'assurer le suivi administratif, logistique et financier, de développer les partenariats et de soutenir les différents groupes dans leurs missions.

 

L'animatrice est garante du respect du calendrier, met en place des formations pour les participants afin de les préparer à leurs missions respectives et conçoit des outils de manière à structurer et faciliter leur travail.

 

 

L'équipe technique

 

L'équipe technique est coordonnée par l'association Marianne Films. Un animateur est chargé d'assurer la formation des habitants au matériel vidéo et de les accompagner pour les étapes de tournage.

 

Un partenariat est établi dans ce cadre avec l'Unité Éducative et d'Activité de Jour de Corbeil-Essonnes (antenne de la Protection Judiciaire de la jeunesse).

 

 

Un regard extérieur : le sociologue

 

Une sociologue, Alexandra TILMAN, est associée au projet de manière à apporter un regard extérieur qui puisse témoigner du processus et observer l'impact de la démarche.

 

Elle fait parti du comité de pilotage et peut-être sollicité pour des interviews de manière à apporter un éclairage sociologique qui vienne compléter l'approche locale de l'investigation.

 

Son analyse et son évaluation sont valorisées dans le film retour.

 

Les antennes de quartiers

 

Les associations relais des différents quartiers de Corbeil-Essonnes ont un rôle de proximité à travers la mobilisation et l'implication des habitants sur les différentes étapes du projet.

 

Chaque antenne s'organise de manière autonome et apporte sa contribution au projet « Ma Voix Publique ». Les missions de chacune sont formulées en réunion plénière, dans une feuille de route établie avec les échéances aux quelles elles doivent être réalisées.

 

Chaque antenne doit participer à la réalisation du film en préparant le tournage (documentation sur le sujet et la problématique du film, prise de contact avec des interlocuteurs, travail sur les interviews, prise de rendez-vous ou bien écriture et mise en scène d'illustrations-fictions …), puis suite à l'atelier-débat, s'organise pour la mise en œuvre et le suivi des préconisations qu'ils se sont engagé à concrétiser.

 

Quartier centre ville : MJC Fernand-Léger

 

Quartier de l'Ermitage : Local de l'association Arc-en-Ciel

 

Quartier des Tarterêts : Falato

 

 

L'étape de diagnostic (la réalisation du film introductif)

 

Les participants à « Ma voix publique » utilisent l'outil vidéo pour aller à la rencontre d'autres habitants, de professionnels, du personnel municipal, d'élus, d'acteurs associatifs mais également des équipements municipaux et associatifs et de l'espace public afin d'investiguer leur territoire, de l'expertiser et d'en améliorer leur connaissance.

 

Cette étape doit permettre de faire apparaître les atouts, faiblesses, opportunités et menaces que représente la relation jeunesse et institution sur notre territoire.

 

 

L'analyse (l'atelier-débat)

 

Les participants seront répartis en plusieurs ateliers selon différents axes de réflexion. Ils seront invités à réfléchir à des propositions de projets, d’actions ou de mesures à porter pour répondre aux enjeux considérés. L’objectif est de formuler des préconisations qui seront étudiées et pour certaines concrétisées par la suite !

 

La réalisation de fiches-actions (initiatives citoyennes)

 

Tri des préconisations issues de l'atelier-débat, les participants font le choix des actions qui seront mises en place et se repartissent en groupe « porteur de projet ».

 

Un accompagnement en méthodologie de projet doit permettre aux différents groupes de mettre en forme les préconisations retenues afin de les clarifier, les formuler, d'en établir la faisabilité et de définir un plan d'action afin de mettre en œuvre des actions concrètes.

 

La mise en œuvre (initiatives citoyennes)

 

Chaque antenne accompagne les porteur de projet dans leurs démarches de mise en œuvre des actions. Les porteurs de projet se réfèrent aux feuilles de route qui ont été validées par l'animateur MJC qui coordonne le projet.

 

 

10 Restitution et évaluation (la réalisation du film retour)

 

Réalisation d'un film destiné à valoriser les initiatives mise en place et à revenir sur le terrain afin d'observer les évolutions suite à la mise en œuvre des préconisations.

 

Les équipes de tournage suivent le travail de préparation et les réalisations de chacune des actions mises en œuvre par les porteurs de projet. En revenant sur le terrain, l'équipe de tournage, redonne la parole aux personnes interviewées dans le 1er film et recueille l'avis des habitants afin d'évaluer la pertinence des initiatives mises en œuvre.

 

 

 

 

 

Calendrier

 

 

ÉTAPE : Réalisation du film introductif

 

  • Du 4 janvier au 13 février 2016 :

Travail en groupe dans les différentes antennes afin de préparer le tournage.

  • Du 15 au 19 février 2016 :

Coordination du travail effectué dans chaque antenne et réalisation du planning de tournage.

  • Lundi 22 février 2016

Journée de formation à l'utilisation du matériel vidéo.

  • Samedi 20 février 2016

Diffusion du film. Introduction au thème « Jeunesse et institutions : rupture et engagement» par l sociologue Alexandra TILMAN.

  • Du 23 au 26 février 2016 :

Tournage

  • Du 7 au 31 mars 2016 :

Montage par l'association Marianne Films

 

ÉTAPE : Diffusion et atelier-débat à la MJC Fernand-Léger

 

Samedi 9 avril 2016 de 16h à 18h

 

ÉTAPE : Mise en œuvre des préconisations

  • Du 18 au 22 avril 2016 :

Méthodologie de projet et mise en forme de fiche-actions et de feuilles de route pour chaque groupe de travail s'étant porté volontaire pour la mise en œuvre d'une préconisation formulée lors de l'atelier-débat.

  • Du 9 mai au 14 octobre 2016 :

Mise en place d'un calendrier et mise en œuvre des préconisations

 

ÉTAPE  : Réalisation du film « retour »

  • Du 9 mai au 24 octobre 2016 :

Tournages selon calendrier des initiatives citoyennes mises en place et de l'actualité sur la Ville.

  • Du 26 octobre au 5 décembre 2016

Montage par l'association Marianne Films

 

ÉTAPE ❺ : Diffusion et restitution du travail effectué par le groupe en 2016

 

Samedi 17 décembre 2016 de 16h à 18h

 

 

 

Formation et certification

 

 

 

Les différentes étapes du projet sont accompagnées de formations.

 

Ainsi quatre formations seront mises en place au cours du projet :

 

  • Initiation à la technique vidéo dispensée par l'association Marianne Films

  • Initiation au journalisme dispensée par la formation « reporter citoyen »

  • Méthodologie de projet dispensée par la MJC Fernand-Léger

  • Initiation au montage vidéo dispensée par l'association Marianne Films

 

 

« Ma voix publique » s'inscrit dans une démarche concrète de mobilisation citoyenne, afin de valoriser l'implication des habitants dans ce projet et d' apporter une valeur ajoutée à leur expérience, nous souhaitons proposer aux participants des formations leur permettant d'avoir les outils nécessaires à la démarche participative.

 

Nous travaillons également sur la possibilité d'attribuer aux participants une certification délivrée par le Conseil économique, social et environnemental de l'Essonne (CESEE) afin de matérialiser l'investissement de chaque participant et permettre à ceux qui le souhaiteraient d'obtenir une reconnaissance institutionnelle du travail effectué dans le cadre du projet « Ma voix publique » qui pourrait leur servir dans une perspective professionnelle ou de reprise d'étude.

 

 

 

Les partenariats

 

 

 

Association Marianne Films :

Intervient sur la dimension technique.

 

Association Arc-en-Ciel :

Antenne quartier de l'Ermitage

 

Maison Charlotte Ansart :

Relais et mobilisation du public senior

 

Université d'Evry

2015-2016 : Jeunesse et institutions : entre rupture et engagement

Film réalisé avec le groupe d'habitants pendant les vacances de février et présenté à l'occasion de l'Atelier-débat du samedi 9 avril 2016.

RÉALISATIONS DE L’ÉDITION 2014-2015

"Vivre avec ou sans handicap" :                                                                        Film réalisé pour le Café citoyen du mardi 9 juin 2015

Les solidarités : du caritatif à l'économie sociale et solidaire : Film réalisé pour le Café citoyen du samedi 28 mars 2015

Les solidarités intergénérationnelles : Film réalisé pour le Café citoyen du 29/11/2014

ARCHIVES DU PROJET ANCIENNE FORMULE

Notre relation aux écrans : Film réalisé pour le café citoyen du 3 juin 2014

L'amour est-il toujours à la mode ? : Film réalisé pour le Café citoyen du 1er avril 2014

L'école idéale : Film réalisé pour le café citoyen du 3 décembre 2013

Lecture en danger : Film réalisé pour le café citoyen du 4 juin 2013

Futuramanews 2027 : Film réalisé pour le café citoyen du 4 décembre 2012